L’innovation sociale, sociétale, citoyenne et écologique : définition et exemples

L’innovation sociale, sociétale, citoyenne et écologique : définition et exemples

L’innovation sociale, sociétale, citoyenne et écologique est un ensemble d’innovations dont la finalité première est d’améliorer notre environnement et le monde dans lequel nous vivons, par opposition à des systèmes existants ou par réaction à des besoins non comblés. C’est une innovation qui s’inscrit en rupture avec la doctrine libérale et capitaliste, en privilégiant les utilisateurs, la protection de nos ressources et l’impact social de nos actions. Parfois politisé, ce type d’innovation est porté par des partisans d’une autre voie de développement plus humaine et plus raisonnée.

Exemples d’innovations sociales, sociétales, citoyennes et écologiques

Le financement participatif

Kickstarter, Patreon, Ulule, KissKissBankBank… toutes ces plateformes sont bien connues par les artistes en herbe, les néo-entrepreneurs et les inventeurs et créatifs de toute forme. Face à une concentration du pouvoir des instances de financement traditionnelles, le but du financement participatif est de soumettre un projet à la communauté qui peut choisir de s’impliquer dans son développement. Si tous les projets n’aboutissent pas, c’est une manière de soutenir l’idéation alternative et la créativité entrepreneuriale de manière directe.

Les monnaies locales

C’est un système financier qui est indépendant de tout gouvernement et qui a pour vocation d’être uniquement utilisé dans une zone géographique restreinte. Le but est que la création de valeur soit réinjectée dans une communauté pour laquelle travaillent ses habitants.

Les monnaies locales s’inscrivent en opposition face à la mondialisation outrancière des flux financiers dans lesquels les entreprises utilisent les ressources du territoire dans le seul but de générer des profits, et sans forcément en faire profiter les parties prenantes locales. En France, la loi du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire encadre l’utilisation de monnaies locales.

Les licences open source

C’est un système qui s’applique aux logiciels, et depuis peu aux créations intellectuelles, permettant au grand public d’accéder aux caractéristiques du code afin de le copier, le modifier ou le réutiliser. Les licences open source remontent à 1998 et caractérisent la co-création collective de manière désintéressée pour le bien de la communauté des utilisateurs. L’open source valorise la qualité des productions : en effet, le code source peut être relu et amélioré par tout le monde, ce qui garantit l’évolutivité des solutions.

Besoin de mettre en place un programme d’innovation au sein de votre entreprise ? Pour cela, prenez connaissance de notre plateforme d’intelligence collective. Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc : “Innovation collaborative les clés pour ne pas se planter” ou à nous contacter. Vous pouvez également commander mon livre sur l’innovation.