Pourquoi mettre en place un challenge d’idée dans votre entreprise ?

Pourquoi mettre en place un challenge d’idée dans votre entreprise ?

La plus grande force d’une entreprise est sa capacité à créer de nouvelles idées. Dans l’innovation se joue l’avenir d’une structure, qui ne pourrait sans doute perdurer dans le temps sans une philosophie d’entreprise basée sur la recherche de la nouveauté. Instaurer un challenge d’idée au sein de votre entreprise est un moyen ludique pour faire rayonner l’intelligence collective.

Définition d’un challenge idée

À l’initiative de l’entreprise, le challenge d’idée est un événement ponctuel (hebdomadaire, semestriel, annuel) qui a pour objectif de rassembler l’ensemble des acteurs d’une même entreprise autour de défis ou de concours communs. Un jury évalue les différentes propositions et vote pour les idées qu’il souhaite voir se concrétiser. Le challenge d’idée est donc un outil d’intelligence collective qui permet de fédérer plusieurs participants autour d’un seul dessein : l’innovation.

Pourquoi l’utiliser ?

Redynamiser la stratégie d’innovation collective

Aujourd’hui, plusieurs méthodes existent afin de favoriser l’innovation collective en entreprise. Parmi elles, l’open innovation et l’intrapreneuriat sont deux phénomènes très prisés. Toutefois, ces deux stratégies – bien que performantes – présentent des inconvénients inhérents à leurs mises en place. C’est pourquoi, en faisant appel aux nouveaux outils d’intelligence collective, les stratégies d’innovation se complètent et s’enrichissent les unes des autres.

Révéler la force de l’intelligence collective

En effet, le challenge d’idée est un levier d’innovation au sein de votre entreprise. Mais comment se met-il en place et qu’apporte-t-il exactement à votre société ? Premièrement, le challenge d’idée peut être concrétisé sous forme matérielle et immatérielle. Mais la boîte à idées a tendance à être rangée au fond du placard, évincée progressivement par l’apparition des plateformes numériques d’innovation participative.

Le principe ? Regrouper les participants autour d’une application et leur permettre de partager leurs idées sur une seule et même plateforme.

L’intelligence collective apporte alors son lot de surprises : un regard nouveau sur les choses, des compétences insoupçonnées chez certains employés, des rôles revalorisés et adaptés à chacun…

Développer de nouveaux projets grâce à une méthode ludique

Tout challenge d’idée est basé sur le volontariat. Chacun est libre de participer, ou non, aux nouveaux défis mis en place par l’entreprise. Ainsi, aucune obligation, aucun devoir, aucune nécessité de participer pour “se faire bien voir” par les supérieurs. L’enjeu est tout autre : donner la possibilité, à qui le veut, de contribuer au développement de l’entreprise en stimulant la compétitivité. “Participer c’est bien, gagner c’est mieux !”, telle est la philosophie que les participants peuvent suivre, à condition que cela se fasse toujours dans le respect des règles et des autres.

De plus, les challenges d’idée sous forme numérique présentent l’avantage de pouvoir stocker toutes les idées avancées par les salariés. Autrement dit, si l’idée proposée par X participant n’est pas retenue pour le moment, rien n’empêche qu’elle soit développée à l’avenir !

Construire un environnement de travail innovant et performant

“C’est dans les vieux pots, que l’on fait les meilleures recettes”, affirme-t-on avec une pointe de nostalgie. Néanmoins, les méthodes plus récentes tendent à amoindrir les performances des vieilles stratégies (réunions hebdomadaires, boîtes à idées, séminaires, etc.). Aujourd’hui, il faut aller plus vite, produire de manière plus efficace, accélérer le processus d’échange d’idées et de prise de décision.

Améliorer les rapports et la communication entre les employés

Grâce au challenge d’idée, une manière de communiquer inédite se met en place. En interne, tous les salariés ont accès aux informations regroupées sur la plateforme. Les idées gagnent en visibilité et peuvent, ainsi, fédérer de plus en plus d’adhérents autour d’elles. Le challenge d’idée facilite donc l’échange et la prise de parole au sein de l’entreprise.

Résultat ? Une confiance en soi boostée et une réelle envie de s’impliquer dans les projets menés par la structure. L’image de la relation professionnelle traditionnelle éclate : les employés se découvrent ou se redécouvrent à travers un nouveau système d’échange.

Considérer l’innovation comme un objectif commun

En développant un sentiment d’équipe ou, au contraire, un esprit de compétition, le challenge d’idée permet au salarié de se sentir tout aussi légitime qu’un autre dans ce qu’il propose. L’innovation devient un projet porté par toute une communauté et n’est plus le fait d’un seul ou de quelques-uns. Cependant, il faut évaluer toutes les propositions et en mesurer les faiblesses et les qualités. Les actions innovantes doivent être adaptées aux réalités (notamment locales) avant d’imaginer un éventuel déploiement.

Perfectionner le sentiment de bien-être au travail

Enfin, le challenge d’idée peut être un facteur de bien-être au travail. Dans les entreprises qui mettent en place des stratégies d’open innovation ou d’intrapreneuriat, on s’inquiète du délaissement que peuvent ressentir les salariés non concernés par les projets d’innovation. Dans le cas présent, toutes les personnes volontaires contribuent à faire avancer la machine. Il n’y aucune mauvaise idée, tout est fait pour que l’amusement et la convivialité mènent à une nouvelle sorte de productivité. Du côté managérial, il est donc nécessaire d’encadrer la participation en renvoyant des signes d’encouragement et de confiance.

Il est encore peu commun de voir ce genre de stratégies développées au sein des entreprises. Mais il fait peu de doutes que le phénomène prendra de l’ampleur dans les prochaines années…


Besoin de mettre en place un programme d’innovation au sein de votre entreprise ? Pour cela, prenez connaissance de notre plateforme d’intelligence collective. Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc : “Innovation collaborative les clés pour ne pas se planter” ou à nous contacter.