Qu’est-ce que l’intrapreneuriat ?

Qu’est-ce que l’intrapreneuriat ?

Et si l’intrapreneuriat était la clé du succès des entreprises de demain ?
Conceptualisée au cours des années 1970, la notion d’intrapreneuriat – bien qu’intégrée à la terminologie marketing – est encore peu répandue. Confondue, à tort, avec celle “d’entrepreneuriat”, cette idée est pourtant bien différente et revêt des avantages que nous nous proposons de lister.

Définition de l’intrapreneuriat

L’intrapreneuriat consiste à développer, au sein d’une même entreprise, des projets innovants. Ce sont les employés de cette même société qui deviennent “intrapreneurs” et développent leurs innovations avec l’accord et le soutien de ces dirigeants. Les projets d’intrapreneuriats visent à créer des nouveaux produits, nouveaux processus, nouveaux services ou nouvelles activités dans tous les domaines de l’organisation, selon la vision de l’entreprise. Concrètement l’entreprise libère du temps à ses salariés pour des sessions intensives de création pour développer des services ou produits innovants, ou d’explorer le champ de nouvelles technologies, procédures, stratégies, utilisées par l’entreprise.

Intrapreneuriat une démarche pour développer la créativité au sein de l’entreprise

L’intrapreneur est au carrefour entre l’entrepreneur et l’employé : le collaborateur  ne gère pas indépendamment son projet mais est aidé par d’autres collaborateurs, des managers et est soutenue par la direction des ressources humaines. L’intrapreneuriat, c’est chercher de nouvelles idées quotidiennement, développer sa créativité sans relâche et être assez motivé pour monter une équipe de travail. Vouloir améliorer l’organisation en proposant de nouvelles pistes de développement et des stratégies novatrices : tel est le leitmotiv de l’intrapreneuriat.

Pourquoi s’évertuer à aller chercher le talent ailleurs alors qu’il se trouve probablement sous votre toit ? Encourager de tels projets, c’est parfois voir émerger de vrais talents. La découverte de nouveaux profils, insoupçonnés, est particulièrement utile au bon développement de l’entreprise.

Parmi les entreprises qui ont parié sur la culture de l’intrapreneuriat, on compte les multinationales Google, 3M et Orange. Le post-it est l’oeuvre de la firme américaine 3M qui encourage les démarches intrapreneuriales au sein de sa structure. Côté français, Orange a lancé son programme d’intrapreneuriat qui promet aux plus inventifs de voir leur projet soutenu techniquement et financièrement par l’entreprise. Jusqu’à 200 000 euros de budget et l’aide des meilleurs ingénieurs et codeurs ? De quoi motiver les participants !

L’intrapreneuriat présente des avantages importants

À la différence de l’entrepreneuriat, l’intrapreneuriat est une forme de création d’activité qui se développe au sein d’entreprises existantes.

En ce sens, l’intrapreneuriat présente certains avantages non négligeables pour les salariés-intrapreneurs :

  • le salarié s’initie à l’entrepreneuriat sans quitter son emploi, car il comporte peu de risque, n’engage que le savoir-faire du salarié et non ses avoirs financiers et biens personnels.
  • l’intrapreneur peut démontrer sa créativité, son autonomie, ses valeurs et peut donc être un accélérateur de carrière. Grâce à cette ambition soutenue par l’entreprise, l’employé peut prétendre à plus d’autonomie et de liberté.
  • l’intrapreneur retrouve un sens à son travail, il voit son rôle revalorisé au sein de la structure. La confiance de l’employé est reboostée et son envie de prendre part à plus de projets se fait ressentir.

Et le droit à l’échec dans l’intrapreneuriat ?

Dans tous les processus qui conduisent à l’intrapreneuriat, la direction de l’entreprise mère offre (normalement) une carte blanche au salarié. Ainsi, ce dernier dispose du droit à l’échec dans la mise en place de son projet.

Les objectifs de l’intrapreneuriat pour l’entreprise :

Du côté des entreprises, le bénéfice est également à la clé, en créant une équipe de salariés prête à s’investir dans le développement de projets innovants :

  • l’intrapreneuriat offre de nouvelles opportunités de croissance pour les entreprises qui connaissent des carences au niveau de leur innovation. L’entreprise gagne en dynamisme et en force de propositions. Ainsi, la créativité est plus importante et permet à la société de se faire une place sur le marché de l’innovation.
  • l’intrapreneuriat permet aux grands groupes de fidéliser leurs meilleurs éléments et de tirer parti de leur dynamisme. C’est une véritable politique de gestion des ressources humaines.
  • l’intrapreneuriat permet d’introduire un mode de fonctionnement “start-up” dans des grandes entreprises à tendance hiérarchique pyramidale, le modèle hiérarchique majoritairement pratiqué devient plus agile.
  • l’intrapreneuriat modernise l’image des entreprises trop traditionnelles.

Comment l’intelligence collective bénéficie à l’intrapreneuriat

Pour garantir le succès d’une telle initiative, l’enjeu le plus important est de se mettre collectivement en ordre de marche. Les démarches intrapreneuriales doivent donc être encouragées par les dirigeants d’entreprise. Car il s’agit de rendre accessibles les ressources et les moyens, afin de coller au rythme rapide des projets en mode start-up.

A cela, l’intrapreneuriat n’est finalement qu’une déclinaison de ce qu’on appelle le « collaborative learning » : la création collaborative dans l’entreprise, en partant du principe que l’émulation collective est plus enrichissante et performante.

Mais cette démarche gagne à être outillé de plateforme d’intelligence collective.

Ayno est un dispositif digital qui permet aux entreprises de gérer efficacement leurs démarches d’innovation et d’intrapreneuriat en misant sur l’interne, la collaboration sociale et l’engagement. La plateforme offre aux salariés des outils d’idéation, de planification, gestion de tâche, suivi budgétaire, stockage de documents sécurisé, etc.

Ayno compte parmi ses adeptes de grands groupes tels qu’Orange, Air France, L’Oréal et la Société Générale. Ayno est un outil d’intrapreneuriat, couvrant l’ensemble du dispositif d’innovation de l’entreprise, de l’émergence des idées jusqu’à la réalisation des projets en mode agile.

L’intrapreneuriat est une approche managériale visant à permettre à ses salariés de développer ce sentiment d’être entrepreneur au sein de son organisation et profiter à l’entreprise par l’émergence d’esprits et d’idées innovantes.


Besoin de mettre en place un programme d’innovation au sein de votre entreprise ? Pour cela, prenez connaissance de notre plateforme d’intelligence collective. Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc : “Innovation collaborative les clés pour ne pas se planter” ou à nous contacter.